• "Qui m'aime, me suive!"

     

    « Etre pauvre, c’est être étranger dans son propre pays, c’est participer d’une culture radicalement différente de celle qui domine la société normale »

     

    - Michel Harrington -

     

    C’est de ne pas faire partie de ce grand échiquier que la richesse manipule avec souhait : marginalisme et clochardisation sont les deux atouts majeurs que les gros manitous souhaitent éradiquer ; ils leurs font peurs de part leur intelligence car ils ne font pas partie du moulage social et ne peuvent les formater à leurs convenances.

    Dans une société où tout ou presque est dictée, ne pas marcher dans le bon sens de la marche (que l’on nous impose) est passible des pires préjudices.

    Je me demandais pourquoi sur les pièces de notre monnaie ne figuraient plus « liberté, égalité, fraternité » et j’ai compris le sens, l’essence de la vie…  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :