• New Age

     

    « Un homme habitué à écrire écrit aussi sans idées, comme ce vieux médecin qui tâtait le pouls de son fauteuil roulant en mourant ».

     

    - Rivarol-

     

     

    A trop vouloir réfléchir que la réflexion s’atrophie ; je pense en particulier à certaines lois françaises dont les mots transcrits ne donnent plus aucun sens à la lecture et dont les créateurs de ses commandements deviennent totalement inaptes à écrire les scénarios de la vie citoyenne…

    D’ailleurs, ne voit-on pas le dégât actuel ???

    Un « dégueli » d’ineptie subliminal pour convaincre les cerveaux les plus soumis…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :