• Monautomne

     

    « En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque Avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles ».

     

    - Khali Gibran -

     

    Les déprimes automnales viennent joncher les sols de leurs larmes amères pour un renouveau au printemps.

    Six mois d’attente, pénibles pour certain, surtout pour le 3ème  âge, dont l’aube et le soir les escagassent,

    avant de revoir la lueur luminescente du soleil à l’aube du printemps.

    La vieillesse n’accepte pas  le sombre quand la joie de vivre est présente, le noir métaphore d’un monde sans lendemain…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :