• Entête à tête

     

    « Qu’importe de mourir quand on a saisi le sens de la vie »

     

    - Rikiki -

     

     

    Reflet de mes pensées ou paradoxe d’une société non conservatrice dont l’opulence fait une seconde peau avec les pêchés capitaux.

    La sagesse est au vieux comme l’apprentissage est au jeune, à condition de lui apprendre les réelles techniques de la vie, de l’éduquer dans la genèse humaniste afin qu’il saisisse le réel sens de notre existence.

    Qu’importe, donc, de mourir quand on a saisi le sens de la vie…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :