• Auto portrait

     

    « Vouloir trop plaire, c’est le plaisir des moches »

     

    - Renaud-

     

    Il ne faut pas être maquillé comme un carré d’as pour prétendre être belle.

    La beauté n’est pas superficielle mais intérieur, et beaucoup de gens s’y égarent opinément.

    De plus le maquillage fane la beauté comme un vieux chiffon humidifié séchant sur un vulgaire radiateur ; il est ridé, asséché, par trop d’absorption de produits nettoyants, devenant un visage de chiffe molle tout comme la femme affublée d’un parement de cosmétique…

    Le visage de la beauté est un cœur rempli d’humanité dont la transparence se décèle dans le regard de ce dernier…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :